Les Monuments de l'architecture rurale

nepi epiteszetLa culture traditionnelle de Tihany originaire du Moyen Age subsista jusqu'aux années 1950. Les habitants vivants sur les terres du château et de l'abbaye étaient en général typiquement pauvres et ce fait se reflète dans l'architecture.

 

Souvent plusieurs petites maisons de colons du latifundium, composées d'une chambre et d'une cuisine étaient construites sur un seul terrain. La cuisine-fumoir se trouvait au milieu de la maison. La fumée sortait par le toit sans cheminée et par la porte. Au XIXième siècle on construisit des cheminées.

A côté de la cuisine, il y avait une dépendance, une grange et l'écurie. On chauffait la cuisine par un four, la chambre par un poêle de faïence. Les murs des maisons sont des palissades de haies sèches, blanchies et des murs emboués de tuf de basalte de Tihany de couleur gris typique, le toit fait de roseaux. Son ameublement qui a déjà desservi plusieurs générations est fait de bois dur. Des maisons classées monuments historiques sur la promenade Pisky, on peut visiter la maison du campagnard et celle de la corporation des pêcheurs. Toutes les deux sont meublées et en état original. Tandis qu'à la fin de la rue Batthyány, la maison des poteries et d'autres maisons classées sont habitées et desservent d'autres objectifs touristiques.